UNION NATIONALE
DES
ETUDIANTS DE FRANCE
ð FondŽe ˆ Lille en 1907 ð Reconnue d'utilitŽ publique le 16 mai 1929 ð Membre fondateur de l'UIE ð
ð Charte de Grenoble, 1946, naissance du syndicalisme Žtudiant ð Fondatrice de la MNEF ð
ð 59me Congrs Paris 1971 Renouveau du Syndicalisme Etudiant ð

UNEF PARIS I

TŽlŽcharger au format Word 98 pour Mac
TŽlŽcharger au format RTF
RŽagir sur le forum de discussions,
consulter les rŽactions dŽjˆ parvenues

Retour ˆ la page d'accueil du site

Camarades,

La direction nationale de l'UNEF est aujourd'hui vacante.

Le groupe qui la dirigeait depuis le congrs de Pantin et prŽtendait la dissoudre dans l'U-ID en dŽcembre dernier a, au "congrs" d'Orsay constatŽ son Žchec et autoproclamŽ sa reconduction, les conditions irrŽgulires de la convocation et du dŽbat n'ayant pas suffit ˆ lui assurer une majoritŽ. Depuis, sa seule activitŽ a ŽtŽ de convoquer un CN en fŽvrier, en pŽriode d'examen, pour se renouveler par cooptation, et de se couvrir de ridicule dans le cadre des Žlections mutualistes.

Il a attendu une nouvelle pŽriode d'examens pour ressortir son projet de dissolution, et convoquŽ un CN pour l'avaliser. Ce "CN", malgrŽ la prŽsence en renfort de camarades dŽjˆ passŽs ˆ l'U-ID et de faux dŽlŽguŽs, a montrŽ ˆ quel point il ne reprŽsentait plus rien. Une motion de censure a mme, apparemment aprs recomptage, ŽtŽ adoptŽe par 24 voix reprŽsentant toutes les AGE sauf une ou deux, contre 23 pour la plupart plus que suspectes.

C'est dire que le congrs de dissolution que prŽtend organiser ce groupe le 23 juin avant d'aller mendier quelques places ˆ l'U-ID le 24, sans mme savoir s'il les obtiendra, ne doit nous prŽoccuper que fort peu.

Toutes les AGE rŽellement existantes sauf celle de Paris VIII et peut-tre celle de Paris XIII ont manifestŽ qu'elles ne voulaient pas dissoudre l'UNEF, mais la continuer et la reconstruire.

Les statuts de l'UNEF prŽvoient, en cas de dŽsaccord entre le CN et le BN, la convocation d'une AssemblŽe GŽnŽrale Extraordinaire.
Cette AG, nous la convoquons
pour les 28 et 29 Juin, au PanthŽon

Nous proposons qu'elle ait pour objet:

Son ordre du jour pourrait tre

1) (jeudi matin ˆ partir de 9h30) Accueil des dŽlŽguŽs. PrŽsentation par chaque AGE de sa situation et de sa position sur la situation actuelle.

2) (jeudi ˆ partir de 11h) DŽbat sur le syndicat que nous voulons reconstruire

a) Pour une UniversitŽ publique de qualitŽ: la question du contenu des Žtudes. Que dŽfendre face aux rŽformes en cours, et commentÊ? Quelles positions sur les notions de professionnalisation et d'harmonisation europŽenneÊ?
b) Pour une UniversitŽ publique ouverte ˆ tous: quelles positions prendre sur l'aide sociale, comment rŽagir ˆ la campagne menŽe par le gouvernement et beaucoup d'autres sur l'autonomie ? Quelle politique de santŽ pour les ŽtudiantsÊ? Comment dŽfendre plus particulirement les Žtudiants salariŽsÊ? Comment dŽfendre les droits des Žtudiants ŽtrangersÊ?
Ces deux points pourraient tre prŽparŽs par deux commissions diffŽrentes, qui soumettraient leurs conclusions au dŽbat plŽnier.
c) Un syndicat prŽsent au quotidien: quelle dŽfinition, quelle organisation pour le syndicat que nous voulonsÊ? Quelle conception de l'adhŽsion, quelle place pour l'adhŽrentÊ?L'unitŽ: avec qui, comment et pourquoiÊ?

3) (vendredi matin) Perspectives immŽdiates: quel matŽriel (guide, tracts, affiches·), quelle coordination pour les cha”nes d'inscriptionÊ? Comment utiliser InternetÊ? Quelles prioritŽs en terme de rŽimplantationÊ?

4) (vendredi aprs-midi 14h-16h30) Lancement du congrs: adoption de statuts provisoire, d'un rglementÊ? Quel r™le, quelle organisation pour la direction nationale provisoireÊ?

5) (vendredi aprs-midi, ˆ partir de 16h30) ƒlection d'une direction provisoire pour coordonner notre action et nous reprŽsenter.

En l'absence de tout dŽcompte sŽrieux des mandats depuis des annŽes, il nous para”t raisonnable d'accorder une voix ˆ chaque AGE, chacune envoyant autant de dŽlŽguŽs qu'elle voudra.
Les repas devraient pouvoir tre pris au RU (N'oubliez pas vos cartes d'Žtudiant. Elles sont parfois contr™lŽes). Ë dŽfaut, nous prŽparerons de quoi dŽjeuner sur place.
Nous invitons tous les dŽlŽguŽs qui peuvent se loger ˆ Paris par leur propres moyens ˆ le faire, et nous engageons ˆ loger tous les autres chez des camarades parisiens. Confort non garanti. PrŽvoir sacs de couchage et tapis de sol dans la mesure du possible.
Une pŽrŽquation au moins partielle sur les frais de transport sera faite (ˆ discuter entre AGE).

Nous invitons donc toutes les AGE qui ne veulent pas dissoudre l'UNEF ˆ

Ê

Ë Tolbiac, le 12 juin 2001